Maruyama Nori fournit du thé sous la marque Jugetsudo.

Maruyama Nori fournit du thé sous la marque JugetsudoNotre salon de thé japonais Jugetsudo a ouvert ses portes à Tokyo en 2003, à côté de la maison mère de Maruyama Nori, dans le quartier de Tsukiji. Vous pourrez y déguster un délicieux thé vert dans un décor naturel et une atmosphère japonaise harmonieuse.

Jugetsudo entreprend désormais d’exporter vers le monde nos produits authentiques. Avec notre thé vert et au travers de diverses activités, nous voudrions essayer de vous faire partager un peu de la civilisation et du climat du Japon.

Notre première boutique hors du Japon a été inaugurée en ocotobre 2008 à Paris, dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. L’année 2008 était celle du cent cinquantième anniversaire des relations franco-japonaises. 1858 vit en effet la conclusion d’un Traité de paix, d'amitié et de commerce franco-japonais. Avec l’ouverture de notre boutique à Paris, nous sommes heureux de pouvoir nous associer modestement à ces commémorations, souhaitant contribuer par là, à notre manière, à une meilleure connaissance réciproque de nos pays.

Sens du nom Jugetsudo

JugetsudoDès l’antiquité les japonais ont le culte de la nature et savent en goûter les beautés, celle par exemple de la lune qui monte dans le ciel ou qu’on voit luire au versant de la montagne, se reflétant dans l’eau... Ils composaient des poèmes et prenaient le thé en contemplant ce spectacle et faisaient des sacrifices à la pleine lune au moment des moissons…

Jugetsudo signifie « l’endroit d’où l’on regarde la lune ». Lorsque nous avons fondé le Jugetsudô, nous avions à l'esprit ce sentiment de la nature si propre au coeur japonais, quand il goûte profondément la présence et le passage des saisons. Nous voudrions pratiquer et transmettre en ce lieu l’art du thé japonais.

Sen no Rikyu, grand maître de thé japonais de l'école wabi (cela signifie « raffinement sobre et calme »), a rapproché la cérémonie du thé de l’esprit du zen. Il considère que l’esprit de la cérémonie du thé et celui du zen se rejoignent naturellement (dans ce qu’il nomme le cha zen ichi-mi). Pour lui, faire le thé en mobilisant les cinq sens, et le goûter avec recueillement, c’est faire tout à fait l’expérience du zen.

Nous serions très heureux si vous vouliez venir chez nous partager un moment de joie des cinq sens, et retrouviez l'esprit du cha zen et la civilisation japonaise au travers d’une tasse de thé vert ou de matcha.